Bas les masques !

Après avoir passé presque deux mois confinés, nous devons maintenant apprendre à vivre différemment pour limiter la propagation du Covid-19. Parmi les gestes barrière, le port du masque arrive occupe une place de choix. Tout d’abord, il faut se procurer ce fameux masque, apprendre à l’enfiler correctement et ensuite le (sup)porter.

Et si vous avez déjà fait l’exercice de le garder plusieurs heures d’affilée, vous avez peut-être éprouvé un certain inconfort.

Si vous vous maquillez, vous vous êtes sûrement rendu compte de ses effets ravageurs sur votre mise en beauté. Alors que vous aviez décidé de rester coquette malgré l’adversité, voilà vos efforts réduits à néant. 

Pas pour longtemps.

Voici quelques trucs éprouvés pour vous aider à sauver votre makeup.

Quels sont au juste les effets du port du masque sur le makeup ?

  • Bien sûr, les frottements du tissu sur le visage, qui vont abîmer votre maquillage sur les principaux points de contact : haut des joues, arrête du nez, menton.
  • Le masque va empêcher la peau de respirer correctement, et, au fil des heures, de la condensation va se former, créant une atmosphère chaudes et humide, mettant à rude épreuve votre maquillage du teint
  • Étant donné que la peau ne respire pas correctement, son équilibre va être perturbé, et les problèmes de peau risquent d’être amplifiés.

Comment faire tenir son makeup lorsqu’on porte un masque ?

Le maquillage du teint va souffrir des frottements, de la chaleur et de l’humidité ; pour compenser cela, nous allons recourir à des produits et des techniques adaptés. L’idée générale : faire en sorte que le makeup adhère à la peau pour qu’il se déplace le moins possible.

Avant de vous maquiller, appliquez un soin hydratant adapté à votre type de peau et, même si elle est sèche, évitez les crèmes trop grasses – en effet, un crème trop riche aura pour effet de faire « glisser » le maquillage  du teint.

Ensuite, une astuce qui va vraiment aider à la tenue de votre maquillage, c’est d’utiliser une brume fixatrice entre chaque étape de votre maquillage, et pas seulement après avoir terminé – c’est surprenant, mais ça marche. Ce type de produit va pour ainsi dire faire « fusionner » les produits de maquillage afin qu’ils « se soudent » à la peau. A défaut de spray fixateur, vous pouvez utiliser une brume hydratante ou un vaporisateur d’eau thermale.

Une règle pour tous les produits que vous allez utiliser : less is more (moins c’est plus), alors appliquez peu de chaque produit, et rajoutez-en si nécessaire. Gardez à l’esprit que plus vous aurez de matière sur le visage, plus votre maquillage risquera de bouger au fil des heures.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, utiliser une base de teint pour améliorer la tenue du fond de teint – c’est optionnel ; à mon sens c’est surtout la préparation de votre peau qui fait la différence.

Si vous portez du fond de teint, choisissez-le fluide, longue tenue et non gras. Les textures crémeuses contiennent en général plus de corps gras et auront une moins bonne tenue sous l’atmosphère moite du masque. Ma sélection :Infaillible de Loreal, Studio Fix Fluide de M.A.C., Stay Naked Fluide d’Urban Decay.

Pour l’application, vaporisez un nuage de brume fixatrice sur votre visage, laissez sécher, puis appliquer une petite quantité de fond de  teint en pressant votre éponge à maquillage sur votre visage, pour mieux faire adhérer le produit à votre épiderme.

Pour camoufler vos cernes ou imperfections, là aussi, privilégiez un correcteur longue tenue. Appliquez-en peu, au coin interne de l’œil, en tapotant avec le doigt. Fondez-le ensuite à votre peau à l’aide d’une éponge pour le teint.

Autre agent fixateur  : la poudre. Une fixe couche de poudre (libre ou compacte, au choix) aidera à améliorer la longévité de votre maquillage. Là encore, ayez la main légère.

Pour rehausser votre teint, que vous utilisiez un blush, une poudre bronzante ou un enlumineur, évitez les textures crèmes, qui  sont en général trop riches pour avoir une bonne longévité. Privilégiez les textures poudre et terminez par une vaporisation de spray fixateur.

Sale temps pour le gloss

Les rouges à lèvres et gloss de texture crémeuse ne  font évidemment pas bon ménage avec le port du masque. Heureusement, nombreuses sont les marques de cosmétiques qui proposent des rouges  à lèvre sans transfert. Ainsi, vos lèvres resteront colorées des heures durant.

Niveau textures, plusieurs possibilités s’offrent à vous : feutre, liquide ou en bâton. Un bémol cependant : du fait de leur longue tenue, ces rouges à lèvres ont tendnace à assécher les lèvres. Pour remédier à cela, je vous recommande de faire un gommage de vos lèvres le soir et d’appliquer un baume réparateur tel que le Skin Food de Weleda ou, tout simplement, de l’homéoplasmine en couche épaisse.

Les conséquences du masque sur la peau

Du fait de son caractère occlusif, le port du masque va empêcher la peau de respirer normalement, et ce faisant, son équilibre risque d’être perturbé.

Les problèmes de peaux que vous rencontrez habituellement seront sûrement accentués ; si votre peau est à tendance acnéïque, plutôt grasse, ou, à l’inverse, sèche, ces désagréments seront amplifiés.

Si votre peau ne souffre pas de problème particulier, elle risque d’être déshydratée sous l’effet du masque.

Dans tous les cas, il faut veiller à un nettoyage irréprochable matin et soir pour prévenir l’obstruction des pores de la peau – vous trouverez des infos sur les différents types de démaquillants ici. Veillez également à utiliser un soin adapté à votre type de peau pour limiter les méfaits du masque.

Le soir, vous pouvez appliquer un soin réparateur si votre peau a été irritée par le port du masque – par exemple, Skin Food de Weleda, très nourrissant, ou Cicaplast de La Roche Posay, réparateur. Pour renforcer l’hydratation, appliquez un masque tel que le masque le masque d’eau nuit d’Uriage – très pratique, il s’applique le soir pour la nuit et se rince au réveil. Dans tous les cas, un soin hydratant adapté aidera votre peau à récupérer de sa journée camouflée.

J’espère que ces quelques conseils vous auront été utiles, et vous dis à très bientôt !

Partagez...
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top